Qu'est-ce que l'écologie ?

Image Qu'est-ce que l'écologie ?

Utilisé partout, le mot « écologie » est devenu incompris. Est-ce un instrument politique ? Marketing ? Ou un outil de développement durable ? Découvrons ensemble ce qui se cache réellement derrière cette étiquette « vert » !



Écologie : de quoi s'agit-il réellement ?

Le mot écologie a été employé pour la première fois en 1866 pour qualifier la science des relations des êtres vivants avec leur environnement. Aujourd'hui, le terme est utilisé pour désigner les interactions entre l'homme et la nature, avec pour but la minimisation son empreinte sur l'eau, la terre et le vent. L'écologie politique, elle est un mouvement émergent priorisant les enjeux écologiques dans les décisions politiques d'un État. En France, les partis politiques écologistes sont connus sous l'étiquette « parti vert ».



L'écologie tient une place importante dans le développement durable. Elle influence le mode de fonctionnement de la société et l'attitude de chaque individu. Un rapport publié par Toluna a permis de savoir que 65 % des consommateurs français achetaient « bio » et « vert » en 2015, ce qui est déjà un grand pas en matière de protection environnementale.



Les enjeux de l'écologie

Nul n'est sans savoir que les ressources sur cette planète sont mal réparties. Les plus importantes réserves de pétrole mondiales sont situées au Moyen-Orient et dans les pays arabes. Ce qui n'est pas idéal vu que l'énergie est incontournable au développement de toute région. En s'appuyant sur des sources d'énergie libres, et inépuisables, comme l'air ou le soleil, l'écologie offre à toute nation l'opportunité de repousser la limite de leur expansion économique et sociale sans subir la fluctuation du prix du baril de pétrole.


L'Arabie Saoudite a montré l'exemple avec l'« integrated waste management », le projet phare de Mohamed Ayachi Ajroudi. Aux États-Unis, une centrale photovoltaïque arrive à couvrir le besoin en énergie de toute une région en fournissant 579 MW d'électricité.



À croire les études, si l'on maintien notre rythme de consommation d'énergie fossile actuelle, en l'occurrence le pétrole, d'ici 2050, l'émission de gaz à effet de serre dans l'atmosphère aura augmenté de 250 %. Cela anéantira tout notre effort passé en matière de protection environnementale.



Énergies écolos : les nouvelles technologies


L'Europe souhaite parvenir à un taux d'énergie vert de 20 % à l'horizon de 2020, si actuellement elle est à 9 %. Les alternatives en matière d'énergie renouvelable sont nombreuses. Les éoliennes construites en mer ou offshore sont les nouvelles tendances des pays méditerranéens. Dans le domaine de la bioénergie, le génie tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi ( http://www.huffpostmaghreb.com/2013/07/08/mohamed-ayachi-ajroudi_n_3561780.html), actuel président du CNIM Saudi a réalisé pour le Bahreïn une installation novatrice capable de produire 60 mW d'électricité.


Les centrales solaires thermodynamiques constituent également des alternatives intéressantes. Les experts estiment même que cette source d'énergie sera capable d'assurer 3 % de la consommation du continent d'ici 3 ans. Dans cette perspective, on peut prédire qu'après quelques décennies, l'Europe pourra enfin passer outre le pétrole.